Retour à l'accueil - Logo BIOTARGEN

EA 7450 | Biologie, génétique et thérapies ostéoarticulaires et respiratoires

Accueil-FR > Thématiques MECIIR


Thématiques MECIIR

MÉcanisme et Contrôle des Infections et Inflammation Respiratoire (Axe 3)


Le groupe MECIIR, constitué de chercheurs du Pôle recherche de LABÉO, développe des approches originales pour lutter contre les affections respiratoires chez le cheval.

En effet, avec les affections ostéoarticulaires, elles constituent les premières causes d’arrêt ou de contre-performance dans le monde de la compétition. Elles sont aussi un obstacle au bien-être animal pour les chevaux non impliqués dans le monde sportif.

L’origine est le plus souvent exogène, liée à l’environnement de l’animal, infectieuse (virale, bactérienne, parasitaire) ou non (particules fines, endotoxines, ..), mais elle peut être endogène (réactivation virale, allergie).

C’est sous ces deux angles infectieux et non infectieux que le groupe MECIIR travaille en privilégiant certains syndromes d’intérêts majeurs pour la filière équine :
  • l’asthme modéré et sévère (inflammatory airway disease – IAD et recurrent airway disease – RAO)
  • les herpèsviroses équines (EHV-1, EHV-4, EHV-2 et EHV-5)
  • la grippe équine (virus influenza équin)
L’équipe développe des modèles cellulaires in vitro (différents types cellulaires équins) avec des approches en rupture technologique (xCELLigence, Bioflux), mais bénéficie également de son ancrage dans le monde vétérinaire équin pour développer des approches ex vivo et in vivo (infections expérimentales, challenges expérimentaux).

Objectifs principaux :
  • Caractérisation et modélisation des maladies respiratoires équines (infectieuses et/ou allergiques), en termes de pathogénicité t physiopathologie
  • Développement et mise en place, chez l'espèce cible, de nouvelles stratégies de diagnostic (biomarqueurs), prévention (optimisation des approches immunologiques dont vaccinales) et/ou thérapie (criblage en rupture technologique d'antiviraux innovants).

Nos priorités pour répondre à ces défis sont :
  • Développer et maitriser de nouveaux modèles d’études in vitro
    • cultures classiques (cellules épithéliales équine, macrophages, PBMC,…)
    • modèles de co-cultures, cultures 3D
       
  • Comprendre les mécanismes mis en jeu dans la pathologie
    • caractérisation de la réponse immune respiratoire
    • approches par le modèle des virus pseudotypes
       
  • Contrôler l’apparition et le développement des maladies par de nouvelles approches thérapeutiques
    • molécules antivirales
    • immunomodulateurs, petits ARN, biosimilars
Notre savoir-faire : aspects immunologiques des mécanismes inflammatoires et les nouvelles approches thérapeutiques. 

Télécharger la page

Dernière modification : 8 avril 2021



Université de Caen Normandie
Laboratoire BioTARGen
3 rue Nelson Mandela | 14280 Saint-Contest | France